Le système endocannabinoïde et le CBD.

Comprendre le système endocannabinoïde.

A l’instar du système nerveux et du système immunitaire, le système endocannabinoïde fait partie intégrante du bon fonctionnement de notre corps. Il est essentiel pour le bon équilibre de ce dernier.

C’est d’abord la recherche sur le THC qui a permis de découvrir son existence et ses effets. En effet, en surface de nos cellules se trouvent ces récepteurs membranaires sensibles aux molécules du cannabis. Nous pourrions comparer ces récepteurs à des serrures.

Et bien sur ces serrures ont des clés. C’est ici qu’interviennent des molécules comme le CBD, le CBC ou le CBG. Elle pourraient provoquer un signal compris par la cellule et donc provoquer un effet biologique. Ces “clés” sont nommées en science des ligands.

Dans ces premières études sur le THC ou tétrahydrocannabinol, les scientifiques ont d’abord identifié le CB1. Celui ci serait responsable des effets euphorisants du THC. Ensuite les chercheurs, face ce cannabinoïde externe, ou exogène, ont cherché des ligands (les fameuses clés pour les serrures). Mais sur le plan endogène cette fois ci (soit interne à notre corps). C’est de cette recherche que vient le terme endocannabinoïde. D’abord chez l’animal, son existence a ensuite été prouvée chez l’homme. Les récentes recherches ont démontré son impact sur les processus physiologiques de notre corps. Mais également son rôle dans diverses pathologies.

L’idée n’est pas ici de citer l’ensemble des fonctions du système qui nous intéresse ici. Mais disons simplement qu’il semblerait que tous les processus physiologiques pourraient lui être lié.

Pour commencer, soyons plus précis : savez vous ce qu’est l’homéostasie ? Vous pourrez trouver une définition précise en suivant ce lien. Mais pour faire simple c’est la capacité d’un organisme vivant à maintenir son équilibre. Il peut s’agir de constante comme la température, la pression artérielle, la glycémie etc…

Le système endocannabinoïde est essentiel au bon fonctionnement de notre corps.

Le système endocannabinoïde serait donc un système pro homéostatique, autrement dit favorisant l’homéostasie.

Pour mieux comprendre, nous pouvons également parler de ce système comme un système de communication. Il est composé de récepteurs sur les membranes des cellules, des ligands internes à notre corps, ainsi que des enzymes (ou protéines).

De manière plus précise, les endocannabinoïdes sont des dérivés d’acides gras. S’ils ne se stockent pas, ils sont produits à la demande lorsque le corps en a besoin. Un stress important par exemple peut stimuler leur production et agir sur les récepteurs dont nous avons parlé plus haut (CB1 et CB2).

Ces récepteurs sont principalement situés dans le système nerveux central. On peut également les retrouver dans le système digestif, les poumons, la peau, les muscles ou les glandes surrénales.

Bref, on les détecte dans pratiquement toutes les cellules  notre corps. Le CB1 sera néanmoins plus présent dans le système nerveux, le CB2 se retrouvera majoritairement dans le système immunitaire.

CBD puissant, cannabinoïdes et pathologies.

Dans ses nombreuses fonctions, le système endocannabinoïde joue un rôle dans la plasticité neuronale ou le contrôle des émotions. Dont l’anxiété et le stress par exemple. Nous pouvons également citer son impact sur le système digestif, la gestion de la douleur ou des inflammations.

Comment le système endocannabinoïde réagit face aux pathologies et maladies ?

Dans une situation pathologique, le taux d’endocannabinoïdes évolue dans les tissus. Ils ne sortent pas d’un stock comme nous l’avons déjà vu. Mais ils sont secrétés à la demande.

Ces concentrations évoluent à la hausse ou à la baisse selon les pathologies. Certaines maladies sont particulièrement signifiantes dans cette évolution comme le cancer, l’ostéoporose, les maladies neurologiques ou l’obésité. Les deux endocannabinoïdes les plus étudiés connaissent ainsi des évolutions parfois communes, parfois en sens opposé.

Nous avons vu que notre corps via le système décrit est finalement capable de produire lui même certaines substances, les endocannabinoïdes. Mais les récepteurs présents partout en nous sont également en capacité d’accueillir des cannabinoïdes externes ou exogènes. Depuis les années 1940, les chercheurs ont identifié plus de 100 cannabinoïdes différents (dont le CBD, le CBG, le CBC, le CBN, le THC, etc…). On parle ici de phytocannabinoïdes c’est à dire produits par les plantes. Vous pourrez également retrouver les cannabinoïdes de synthèse produit de manière synthétique en laboratoire.

Le CBD, CBG et produits à spectre complet : effets sur le système endocannabinoïde.

Ceux qui nous intéressent ici sont bien les phytocannabinoïdes. En effet, vous pouvez les retrouver dans la Fleur CBD par exemple, ou les Résines CBD CBG. Ces produits issus de la nature même vous permettront d’agir simplement sur votre système endocannabinoïde. Mais ce n’est pas tout. L’Huile CBD est également un moyen de retrouver l’ensemble des cannabinoïdes par sa nature Spectre Complet. En effet, elle vous permettra d’avoir un panel complet des cannabinoïdes exogènes, avec une utilisation simple et rapide. Et comme toujours chez GotoGreen, retrouvez nos offres spéciales pour du CBD pas cher.

C’est pour cela que les produits CBD de chez GotoGreen pourraient bien avoir des effets relaxants et apaisants. Voir bénéfiques pour le sommeil et la gestion du stress. Nous l’avons vu, les récepteurs cannabinoïdes sont partout dans notre corps. Pour une diffusion rapide et efficace vous pourrez également tester nos gélules CBD 25 mg. Elles sont par ailleurs totalement Vegan et riches en vitamine E.

Si vous recherchez des solutions CBD pour l’endométriose, le mal de dos, les neuropathies ou si vous êtes séniors, retrouvez tous nos articles sur le Green Blog.


Retrouvez les derniers articles du Green Blog :