Le CBD au parlement

Le CBD en France : mission au parlement

En France, et tout récemment, une mission parlementaire porte le sujet du CBD pour un assouplissement certain de la réglementation. Il s’agit bien sur d’un projet autour du cannabis bien être. Ce qui aurait pour but de clarifier la loi, suite à l’arrêt Kanavap de fin 2020.

Suite à cet arrêt, la France est sous l’obligation de se conformer à la réglementation européenne sur le CBD et plus largement sur le cannabis légal.

Les députés relèvent de fortes incohérences.

La France est d’abord le premier pays producteur de chanvre à l’échelle européenne. Néanmoins les distributeurs s’exposent à des sanctions multiples. En effet la législation ne permet pas à ce jour de tirer parti de ce marché porteur, et des multiples vertus de cette plante.

Le CBD bienfaits et vertus.

Evidemment le CBD souffre de son image de cousin du THC, cette molécule du cannabis qui provoque un effet psychotrope et une dépendance psychologique. C’est pour cela que la France est en retard sur ce sujet, sclérosée par des stéréotypes que d’autres pays en Europe et dans le monde ont largement dépassés.

Nous allons vers une plus grande acceptation dans de nombreux pays à travers la planète. C’est une évidence tant le CBD, et les autres cannabinoïdes, ont à offrir pour le bien être.

Mais pas seulement. Le CBD agit sur la douleur et le stress, le sommeil et l’anxiété. Il aide à supporter les maux du vieillissement ou à gérer la pression de nos modes vies.

Aujourd’hui, par exemple, toutes les parties de la plante ne sont pas exploitables en France. Le projet de loi permettrait d’exploiter l’ensemble de cette plante connue depuis la pré-histoire.

Une des propositions serait de hausser le taux légal de THC de 0,2 à 0,6 % voir 1 %. Ce qui permettrait d’avoir des taux de CBD bien plus importants dans les Fleurs notamment.

Cela concerne aussi les produits alimentaires qui eux doivent plafonner à 0 %. Ou les cosmétiques CBD. En effet, de plus en plus d’utilisateurs du cannabidiol l’utilisent pour les soins du corps. Ou pour la récupération musculaire et le sport au regard des vertus antalgiques du CBD. .

{Edit du 17.07.2021 } De manière récente, plusieurs cours de justice ont statué sur la place du CBD en France. Ou en tout cas ont permis à des boutiques de réouvrir suite à des fermetures administratives injustifiées. Vous pouvez retrouver notre article sur le sujet des décisions de justices favorables aux boutiques CBD sur notre Green Blog.

L’avenir de la consommation de cannabis légal.

Il faut sortir de l’approche idéologique du cannabis. Il ne s’agit pas d’autoriser toutes les sortes de consommation et notamment celle récréative à base de THC.

Néanmoins il faut regarder les millions d’euros dépensés pour faire de la répression, qui finalement ne porte ses fruits en terme de consommation chez les jeunes notamment. D’autant que le CBD peut être un excellent moyen de se sevrer du THC. Un de nos clients à bien voulu témoigner à ce sujet.

Le gouvernement actuel semble marcher dans les pas de la loi de 1990, mais ces études, consultations, questionnaires et autres initiatives de nos députés semblent aller dans le bon sens. Il est prévu notamment une révision de la loi sur le CBD d’ici fin d’année 2021. Forts des nouvelles études et de l’usage thérapeutique poussé par de nombreux médecins, GotoGreen et l’ensemble des professionnels du CBD espèrent que nos représentants feront les bons choix.


Retrouvez les articles récents du Green Blog :